Carnets lesateliersmatieregrise

2014design-de-produit-en-petite-serie
  • designJean Verville architecte
  • categoriePrix exploitation de la couleur
  • site webwww.jeanverville.com
Partager

La couleur, démarreur de créativité

Nous réservons à tort l’usage du carnet à la littérature, l’art et l’architecture, alors qu’il est un outil d’approfondissement de la pensée universelle. Le Carnet, créé par l’architecte Jean Verville, sert de support aux formations en créativité et en innovation en milieu professionnel « Les ateliers matière grise », qui se déroulent au Musée des beaux-arts de Montréal. Outre sa fonction utilitaire et son prix abordable, le petit cahier recèle une dimension esthétique cachée.

Certes, il a été conçu pour la prise de notes : un format peu encombrant, ni trop grand ni trop petit, ni trop épais ni trop mince. Ce carnet à couverture rigide peut être posé bien à plat ou tenu dans les mains aisément. On peut écrire ou dessiner, ou faire les deux dans le désordre sur ses feuilles non lignées.

L’emploi « excessif » de la couleur, pour reprendre le terme du concepteur, bouscule l’habitude du papier blanc et induit une expérience sensorielle ludique, lors des déambulations au Musée. Ce bel objet aux feuilles colorées assorties à la couverture est offert dans un choix de 20 coloris vivifiants. S’il mène à la création, le carnet permet aux participants de s’y rendre non sans se décocher, au passage, des clins d’œil de connivence.

Étant donné la réussite de la démarche et le choix des tonalités indubitablement parfaits, le Carnet est le lauréat du Prix exploitation de la couleur.

  • designJean Verville architecte
  • categoriePrix exploitation de la couleur
  • site webwww.jeanverville.com
Partager