Centre Vidéotron

2015hors-categorie
  • designÉquipe intégrée SAGP (SNC Lavallin, ABCP architecture, GLCRM architectes et Populous)
  • categoriePrix hors catégorie - établissement culturel et public
  • site websnclavalin.com / abcparchitecture.com / glcrmarchitectes.com / populous.com
Partager

C’est au 250-B du boulevard Wilfrid-Hamel, à Québec, là où se trouvait l’ancienne piste de course de l’hippodrome, que se dresse dans toute sa majesté le Centre Vidéotron, ce véritable monument. Amphithéâtre multi- fonctionnel, destiné entre autres à accueillir une équipe de hockey locale, il se présente comme une œuvre d’art à la gloire de la capitale nationale.
Vu de l’extérieur, l’amphithéâtre veut se confondre avec le paysage hivernal structuré par la lumière, la neige et la glace. Sa forme ovoïde, ses plateformes, ses passerelles et son hall d’entrée en font à la fois un lieu d’interactions, de passages, de rencontres.
L’intérieur, structuré par des courbes futuristes, fait penser à certains décors de science-fiction. Dans le hall d’entrée, à aire ouverte, l’hiver québécois est encore mis à l’honneur grâce à l’œuvre d’art de Jonathan Villeneuve, Le grand bleu du Nord. Luminescente et interactive, composée de capsules de lumière bleue, elle s’anime avec plus ou moins d’intensité en fonction de l’achalandage du hall.

Cet amphithéâtre monumental est un espace où se côtoient tradition et modernité, luxe et fonctionnalisme ; où le verre, le bois et l’acier se marient à la perfection pour rendre, grâce à des jeux de lumière et d’intensité lumineuse, toute la beauté de l’hiver québécois.

  • designÉquipe intégrée SAGP (SNC Lavallin, ABCP architecture, GLCRM architectes et Populous)
  • categoriePrix hors catégorie - établissement culturel et public
  • site websnclavalin.com / abcparchitecture.com / glcrmarchitectes.com / populous.com
Partager