Le Grand plateau

2014residentiel
Partager

Quand une terrasse fait preuve de modestie devant la majesté de la nature

Érigée à flanc de montagne, au Lac Héron, dans les Laurentides, cette maison est littéralement accrochée sous une terrasse qui en devient la pièce maîtresse. L’idée première, devant cette vue sur le lac tout en méandre avec pour fond les montagnes qui se profilent au loin, fut de créer un grand plateau d’où l’on pourrait profiter de cette vue stupéfiante.

Sobriété et simplicité sont ici poussées à l’extrême. Le minimalisme de l’aménagement de la terrasse, ayant en son centre un abri encerclé d’une légère moustiquaire, est la signature reconnaissable entre toutes de l’Atelier Pierre Thibault. On accède à ce plateau par le haut, sans deviner la maison suspendue en dessous, le tout arrimé à la falaise comme en état de lévitation. Les matières utilisées sont brutes, bois et métal blanc, cependant une grande sophistication imprègne le tout. Aucun meuble ni accessoire superflus ne viennent déranger la quiétude inspirante qui se dégage de l’ensemble.

Donner la vedette à la nature luxuriante jusqu’à ce point impose le respect. Plus encore, ce lieu intemporel inspire le recueillement propre au dénuement référant à l’art de l’aménagement extérieur japonais.

Récipiendaire du Prix terrasse, le jury a particulièrement remarqué le design d’avant-garde s’incrustant avec harmonie à l’environnement sauvage entourant cette demeure. Le soleil, l’eau et la forêt font partie intrinsèque de l’architecture du lieu, et cette zone de repos devient un moment de poésie volé au temps qui passe.

Partager