Les ateliers Guyon

2014prix-de-la-releve
Partager

Poétique de la machine

Unissant habilement les techniques artisanales et les composantes électroniques de pointe, Les Ateliers Guyon ont créé trois machines destinées à présenter l’exposition itinérante de l’Art Directors Club (ADC) à travers le monde. Faites de bois et de métal, ces machines sont relativement simples, mais d’une élégance sans faille. Elles incluent des composantes électroniques qui donnent vie aux éléments multimédias imaginés par Sid Lee, coconcepteur du projet. Les machines obligent le visiteur à interagir avec elles pour voir ou entendre les productions primées par l’ADC. Elles soulignent ainsi le caractère artisanal et unique du travail des membres de cette organisation. Le jury a été séduit tant par l’esthétique du projet que par la forte cohésion des partenaires impliqués dans sa création.

Cette construction poétique, qui transcende la fonctionnalité de l’objet, représente bien la démarche particulière de Félix Guyon, designer des Ateliers Guyon. Concepteur de divers projets très originaux, ce dernier commence à s’imposer dans le paysage québécois. Sa créativité féconde se manifeste dans des contextes variés, qu’il s’agisse d’aménagement intérieur ou d’objets. À l’image des Bancs voiles qu’il a réalisés pour la ville de Verchères (Prix coup de cœur du jury, 7e édition des GRANDS PRIX DU DESIGN), il semble être en partance pour l’imaginaire, penchant toujours du côté du fantastique, du ludique, de l’étonnant. Porté par un souffle poétique peu commun, le travail de Félix Guyon a fortement impressionné le jury. Le Prix de la relève lui est donc remis pour rendre hommage à sa démarche singulière, qui s’exprime dans des projets réalisés avec passion.

Partager