Projet B

2014design-industriel
Share

La ruche au fond de l’assiette

Résultat concret d’une profonde réflexion sur l’abeille, la ruche imaginée par le designer industriel Marc-André Roberge pour des restaurateurs et leurs clients répond impérativement à une urgence écologique. La disparition de colonies d’abeilles partout dans le monde est préoccupante. Faute d’abeilles, le tiers de l’alimentation mondiale, qui dépend de la pollinisation d’espèces végétales par les abeilles, disparaît. Outre le fait que la pollinisation augmente le rendement des récoltes, elle assure la biodiversité essentielle à notre survie.

Projet B s’inscrit dans un effort de conservation des abeilles et un mouvement de démocratisation de l’apiculture urbaine jusque dans l’assiette du consommateur. L’objet élégant a une double fonction : il est à la fois partie de la ruche en tant que soutien à la matière première, c’est-à-dire l’alvéole rempli de miel en rayons, et l’élément principal du plat de service, ajoutant par la même occasion une dimension esthétique et ludique à l’aspect purement pratique.

La ruche-caisson, haute sur pattes pour plus d’ergonomie, est construite en grande partie en cèdre rouge du Pacifique, un bois imperméable résistant aux intempéries, à la pourriture et aux insectes, des facteurs néfastes aux abeilles. Il offre un accès rapide à la production mellifère et facilite le retrait des cadres regroupant les alvéoles, au moment de la récolte et de l’entretien de la ruche.

Fondé sur la valorisation, la connaissance et la conscientisation, Projet B remporte haut la main le Prix développement durable/écodesign.

Share